English Accéder à Mon Espace client

Québec, 3 octobre 2012

Communiqué de presse

Hydro-Québec confirme la fermeture de la centrale de Gentilly-2 à la fin 2012

La centrale Gentilly-2, exploitée depuis 1983 de manière fiable et sécuritaire, cessera de produire de l'électricité le 28 décembre 2012.

Au moment de confirmer la fermeture prochaine de la centrale, le président-directeur général d'Hydro-Québec, M. Thierry Vandal, a tenu à souligner la qualité et le grand professionnalisme de tous les employés de la centrale : « l'incertitude qui a entouré le projet de réfection au cours des dernières années n'a jamais compromis l'opération sécuritaire et efficace de la centrale. Je tiens à en remercier tous les employés ». Et il a ajouté : « Je sais aussi pouvoir compter sur eux tout au long de la période qui s'engage et qui mènera au déclassement de la centrale ».

Hydro-Québec tient à assurer ses employés, ainsi que leurs représentants syndicaux, que les prochaines étapes seront réalisées grâce à l’expertise de plusieurs d’entre eux et dans le respect des conventions collectives en vigueur.

Conformément à son permis d'exploitation, la centrale opérera jusqu'à la fin 2012, après quoi Hydro-Québec travaillera à sa mise en dormance, en vue d'un démantèlement dans plusieurs décennies. Ces travaux de préparation à la dormance seront réalisés sur une période de 18 mois se terminant à la mi-2014. Ils consistent notamment à décharger le combustible du réacteur, à traiter l'eau lourde et à désactiver plusieurs systèmes de la centrale.

Cette étape sera suivie d'une période de dormance de l'ordre de 40 ans. Le combustible sera par la suite évacué du site, la centrale démantelée et le site remis en état. Ces différentes étapes s'échelonneront jusqu'en 2062 et seront réalisées de façon sécuritaire en conformité avec la réglementation en vigueur.

Hydro-Québec participera à des séances d'information dans le cadre des démarches prévues pour le déclassement et encadrées par la Commission canadienne de sûreté nucléaire (CCSN).

La fermeture de Gentilly-2 coûtera 1,8 milliard de $, étalés sur plus de 50 ans. Hydro-Québec rend public son rapport sur le projet de réfection de Gentilly-2. Au terme d'une analyse détaillée, elle conclut que le projet de réfection n'est plus justifié sur le plan financier.

Plusieurs éléments ont affecté la justification financière du projet. Les difficultés majeures constatées lors de l'exécution des projets de Point Lepreau (NouveauBrunswick) et de Wolsong (Corée du Sud), de même que l'incertitude qui a entouré la propriété d'EACL, ont amené Hydro-Québec à reporter le début de la réfection à plusieurs reprises. L'entreprise bénéficie maintenant de retours d'expérience pour le cycle complet d'un projet de réfection. Le coût total du projet est aujourd'hui évalué à 4,3 G$. Un tel investissement donnerait une production d'énergie à 12,3 ¢ le kWh lorsque l'on tient compte de l'investissement requis et de l'ensemble des coûts futurs de 2 milliards de $ liés au combustible irradié et au déclassement de la centrale à long terme.

L'augmentation des coûts du projet, combinée à la détérioration des prix de marché, a amené Hydro-Québec à recommander au gouvernement du Québec la fermeture de la centrale.

L'état de situation concernant Gentilly-2 est disponible à l'adresse www.hydroquebec.com/media 

Haut de page

Nous Joindre

Question concernant la facturation, la gestion de votre compte, la consommation d'électricité, etc.

Pour nous joindre

Question concernant la facturation, la gestion de votre compte, la consommation d'électricité, l'efficacité énergétique, etc.

Pour nous joindre

Signalement d'une panne ou d'un bris d'équipement sur le réseau d'Hydro-Québec.

24 h sur 24
1 800 790-2424

Que faire en cas de panne ?

Travaux à l'extérieur, plantation, élagage et abattage d'arbre à proximité d'une ligne. Installation d'une piscine ou d'un spa

Pour nous joindre

Tous les sujets

Pour nous joindre